Deuxième plus grande ville russe après la capitale Moscou, Saint-Pétersbourg est une escale immanquable à découvrir lors d’une croisière sur la Volga rejoignant la Neva ou en Europe du Nord dans la mer Baltique. La ville des tsars, comme elle est également surnommée, dispose d’un patrimoine incomparable avec de somptueuses cathédrales et de prestigieux palais.

La visite des cathédrales saint-pétersbourgeoises

Saint-Pétersbourg abrite des cathédrales remarquables autant par leur prestance que par leur décor sublime. Parmi les plus emblématiques se trouve la cathédrale orthodoxe Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé, ainsi nommée en référence à l’assassinat de l’empereur Alexandre II. Construite selon la pure tradition architecturale russe, la cathédrale se reconnaît à ses hautes tours coiffées de bulbes multicolores et torsadées. Cette façade riche laisse deviner un intérieur tout aussi sublime avec des murs et un plafond entièrement recouverts de mosaïques.

Troisième plus grande cathédrale européenne, la cathédrale Saint Isaac est une autre perle du patrimoine religieux saint-pétersbourgeois. Repeint en gris durant la deuxième guerre mondiale, privé de tout signe religieux extérieur et transformé en musée durant l’ère soviétique, l’édifice religieux n’a rien perdu de sa superbe. La cathédrale impose encore dans le ciel de Saint-Pétersbourg son imposant dôme entièrement recouvert de feuilles d’or. À l’intérieur, les matériaux nobles comme le marbre rehaussent les fresques qui habillent les murs.

La cathédrale navale de Kronstadt, cette ville sous la juridiction de Saint-Pétersbourg vaut également le détour. Cette imposante bâtisse aux lignes douces empruntées au style néorusse a été érigée en l’honneur des marins russes et de Saint-Nicolas, leur saint patron. Cette cathédrale n’a rien à envier aux autres cathédrales de Saint-Pétersbourg avec son autel central en marbre, ses arcs soutenant des lustres de bronze et ses somptueuses fresques.

Initiation à l’art au musée de l’Ermitage

Le musée de l’Ermitage est une étape immanquable lors d’une croisière sur le navire de croisière Msc Meraviglia, ou à bord de tout autre navire passant par Saint-Pétersbourg. Ce musée est un des plus grands au monde dédié à l’art et à la culture. Il expose des peintures, des sculptures et des pièces archéologiques, soit un total de plus de 3 millions d’œuvres. Cette impressionnante collection est répartie dans plusieurs bâtiments dressés sur les rives du fleuve Neva, dont le plus connu est le Palais d’Hiver. Cette ancienne résidence impériale révèle tout le faste dont jouissaient les tsars et leurs familles à travers un décor éblouissant et des collections d’objets personnels. Le Palais d’Hiver sert également d’écrin à un riche ensemble d’œuvres signées de grands maîtres comme Léonard de Vinci, Van Dyck, Rubens ou encore Rembrandt.

Retour aux sources de Saint-Pétersbourg à la forteresse Pierre-et-Paul

Saint-Pétersbourg est articulée autour de la forteresse Pierre-et-Paul, berceau de la ville. Il s’agit d’un ensemble architectural composé entre autres de la cathédrale Pierre-et-Paul où sont enterrés les tsars depuis Pierre le Grand, fondateur de Saint-Pétersbourg. La forteresse abrite également les tombeaux de grands-ducs et grandes-duchesses russes. Le site accueille aussi la Monnaie de Saint-Pétersbourg qui fabrique aujourd’hui encore la monnaie et les billets russes.

Crochet par le Grand-Palais de Peterhof

Également incluse dans l’agglomération de Saint-Pétersbourg, la ville de Peterhof abrite un endroit remarquable, le Grand-Palais. Ce palais est érigé sur ordre de Pierre le Grand et affiche une architecture inspirée du château de Versailles avec ses somptueux jardins à la française et ses fontaines. Le Grand-Palais se distingue également par son intérieur raffiné avec ses parquets marquetés, ses plafonds polychromes et ses détails en stucs.

Balade romantique au jardin d’été

Le jardin d’été est un des plus agréables à visiter à Saint-Pétersbourg. Ce jardin occupe une petite île à la croisée des rivières la Moïka et Fontaka. Avec ses promenades jalonnées de sculptures qui datent du XVIIIe siècle, ses parterres savamment aménagés qui évoquent un peu un style à la française, le jardin d’été est l’un des endroits les plus romantiques de la ville.