Sélectionner une page

La fête des couleurs en Inde

Si vous avez prévu de faire un tour en Inde pour vos prochaines vacances, le mois de mars serait l’idéal, surtout si vous avez envie de découvrir une autre facette du pays. En effet, chaque année, toute l’Inde célèbre la Holi qu’on appelle aussi la fête des couleurs. Fête très pittoresque, il s’agit d’un grand événement religieux qui marque le début du printemps pendant la période de pleine lune.

La Holi et son origine

La Holi est une fête dédiée uniquement à Krishna dans le nord et à Kâma dans le sud. Elle existait déjà dans l’antiquité. Elle est célébrée pendant deux jours. Elle est une halte parfaite dans un circuit en inde personnalisé.

La nuit du premier jour est un signe de rappel de la crémation de la démone brûlée par Vishnu. Le second jour, quant à lui, est surtout défini comme un jour d’excuse. Les gens se jettent entre eux, différentes sortes de pigments de couleurs en étant habillés tout en blanc, puis viennent à s’excuser mutuellement pour toutes sortes d’actions. C’est également le moment de faire la fête tout en dégustant des mets succulents et en buvant des boissons spéciales comme le Bhang qui est, normalement, un rafraîchissement à base de cannabis. C’est le moment où toutes les personnes de classes sociales différentes s’entremêlent. Où celles des classes inférieures ont par exemple le droit d’insulter celles des classes supérieures.

La signification des couleurs

Si vous participez à la fête des couleurs, vous ne devez pas choisir les couleurs sans apporter un réel soin à votre choix. En effet, chaque couleur possède une signification très précise. Le rouge signifie par exemple, l’amour et la joie. Le vert est le symbole de l’harmonie si le bleu symbolise la vitalité. L’orange, quant à lui, est surtout réservé pour l’optimisme.

La Holi de nos jours

De nos jours, les significations de la fête des couleurs sont différentes ou presque. Elle symbolise, effectivement, l’annonce des nouvelles récoltes. Ce moment est très particulier pour le peuple indien.

Cette fête est aussi considérée comme un événement marquant le cycle de la mort et bien sûr la résurrection du dieu de la mort. C’est donc l’instant idéal pour se réconcilier avec les personnes avec qui on ne s’entend pas.

Chaque ville la célèbre différemment. Si vous faites un tour à la Middle Class Indienne, par exemple, vous y rencontrerez des personnes se vêtant de vieux habits. Ces derniers donnent de petits cadeaux aux enfants. Il y a aussi ceux qui font des donations à l’arbre ashoka.

Bref, la Holi est une fête … haute en couleurs !