Le Kenya, ce territoire de l’Afrique de l’Est, regorge de nombreux atouts. Parmi les plus importants, il convient de souligner ses parcs nationaux et ses réserves naturelles. Ces endroits sont le foyer d’une multitude d’animaux sauvages incroyables. Disposant chacun leurs petites particularités, ils méritent tous le détour lors d’une escapade au Kenya. Cependant, il faudrait consacrer des mois pour pouvoir les visiter tous. Dans le cas d’un court séjour à la rencontre des animaux sauvages au Kenya, voici 3 sites qui valent absolument le déplacement.

 

La réserve nationale du Masaï Mara

 

La réserve nationale du Masaï Mara est une étape incontournable dans le cadre d’un voyage au Kenya à la découverte des animaux sauvages. Localisé au sud-ouest du pays, ce site qui s’étend sur plus de 1500 km² est un véritable sanctuaire animal. On y trouve les animaux stars africains, connus sous le nom de « big five », qui ne sont autres que le léopard, le rhinocéros, l’éléphant, le buffle et le lion.

Mais ce n’est pas tout ! Fondée en 1974, la réserve nationale du Masaï Mara abrite aussi d’autres espèces spectaculaires à l’instar des singes verts, des gazelles, des girafes, etc. À cela s’ajoute une grande variété d’oiseaux, dont les serpentaires, les grues couronnées, les autruches, etc. Il ne faut pas non plus oublier les reptiles comme les varans et les pythons.

 

Le parc national d’Amboseli

 

Au nord du fameux Kilimandjaro, le plus haut sommet de l’Afrique avec ses presque 5900 m d’altitude, se trouve le parc national d’Amboseli. C’est un site naturel à part entière. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il a été depuis 1980 reconnu par l’UNESCO comme étant une « réserve de biosphère ». Sa grande particularité réside notamment dans sa géographie.

Le parc est une incroyable association de savane à perte de vue et d’un majestueux lac où des animaux sauvages divers y ont élu domicile. Vous pourrez y voir des carnivores tels que des hyènes, des guépards, des lions, etc. Les herbivores n’y manquent pas non plus. Vous pourrez y repérer entre autres des phacochères, des hippopotames, des antilopes, des gazelles, des gnous, etc.

 

Le parc national de Meru

 

Si vous souhaitez faire du safari dans un endroit où il y a peu de touristes, alors le parc national de Meru est un must-go. À 350 km de Nairobi, il est implanté à l’est de la ville de Meru. Créé en 1966, le parc couvre plus de 870 km² et est souvent sujet à des pluies abondantes. Ce qui en fait d’ailleurs l’un des parcs les plus verdoyants du Kenya.

Le parc national de Meru est ainsi formé de marais foisonnants avec de hautes herbes. Ce qui rend un peu difficile l’observation des animaux sauvages. Toutefois, il est agréable de l’explorer. De plus, le parc national de Meru est la terre de prédilection d’un bon nombre de faunes exceptionnelles comme le guépard, le léopard, le lion, l’hippopotame, l’éléphant, etc.